La neige du coucou

C’est ce que notre voisin, Jean-Baptiste, appelait la neige tardive en avril / mai … après avoir entendu votre premier coucou du printemps (qui, en passant, est la raison pour laquelle, au printemps, vous avez toujours besoin d’une pièce ou deux dans votre poche, comme avoir entendu votre premier coucou de l’année avec de l’argent dans votre poche apporte prospérité!)

Donc, nous sommes là, avec de la neige sur le Col des Supeyres, et bien que nos premières plantes de laitue aient du mal à rester en vie, cela semble absolument magnifique.